LE CABINET D'HYPNOSE

HORAIRES

ME CONTACTER

© 2020 par Jean-Christophe Thomas

  • @memodujour, sur Instagram
  • Connectons-nous sur Linkedin
  • Suivez J-C Thomas sur Facebook
  • Jean-Christophe Thomas

Hypnose - Comment se déroule une séance ?

L'hypnose thérapeutique est très différente de l'hypnose de spectacle. L'hypnose thérapeutique vous aide à améliorer votre mieux être, à changer, à développer vos capacités, à vous libérer d'habitudes nocives, à gérer vos émotions... Comment se déroule une séance d'hypnose ? Je vous invite à le découvrir.



Au fait, ça se passe comment une consultation d'hypnose ?

En général, la discussion commence comme ça : « Vous faites de l'hypnose ? Génial ! J'ai vu Messmer à la télé. Ça marche vraiment ou c'est truqué son spectacle ? Vous savez faire la même chose ? C'est comme ça pendant les séances ? ...».

Il est important de savoir que l'hypnose de spectacle et l'hypnose thérapeutique n'ont rien à voir.

Quelle est la différence ? Comme son nom l'indique, l'hypnose thérapeutique a pour vocation de 'soigner'. Le travail réalisé ensemble pendant la séance d'hypnose est orienté vers l'atteinte de l'objectif pour lequel vous êtes venu me voir. Quand vous êtes en état d'hypnose, vous avez la possibilité d'activer plus facilement les ressources de votre inconscient pour mettre en place les changements que vous recherchez.


Travailler sur le bon objectif, les vraies motivations

La première phase d'une séance est un travail sur la raison pour laquelle on vient consulter le thérapeute. « Mais je sais bien, moi, pourquoi je viens... je viens pour perdre du poids, arrêter de fumer, être moins anxieux... ». C'est une première formulation d'objectif. Dans cette phase de la séance, comment pouvez-vous formuler cet objectif sous une forme positive ? En trouvant votre objectif positif, celui qui est rattaché à vos motivations profondes, cela va permettre d'aller chercher et activer vos ressources inconscientes les plus puissantes. Parce que notre inconscient privilégie ce qui nous fait le plus de bien, qu'il est prêt à changer un comportement, si ça nous rapproche de ce à quoi nous aspirons vraiment.


Une illustration ? Mlle X, jeune médecin, était venue pour « arrêter de se ronger les ongles ». Très bien. Mais pour quoi ? Pour quelle raison ? Qu'est-ce que ça va lui apporter ? Premières réponses : « c'est une mauvaise habitude. Ça m'énerve. Ce n'est pas féminin ». Petit à petit, l'échange fait apparaître autre chose, et on arrive ensemble sur la motivation profonde de Mlle X. Être un bon médecin, sa passion pour ce métier, sa volonté d'avoir la pleine confiance de ses patients. Le fait de se présenter devant ses patients avec des ongles rongés ne rentre pas dans ce schéma.


Etre un bon médecin. Un objectif positif, pour lequel elle dispose de ressources internes incroyables (des ressources qui lui ont permis par exemple de réussir avec succès ses 10 ans d'études de médecine). Si Mlle X est venue pour arrêter de se ronger les ongles, elle est aussi - et surtout - venue pour être le médecin qu'elle rêve de devenir depuis qu'elle à 15 ans, "jusqu'au bout des ongles". C'est cette formidable motivation qui va être le succès du changement recherché et sur laquelle nous allons nous appuyer dans la phase d'hypnose.


Et en hypnothérapie, un bon objectif est aussi, comme dans le business, un objectif SMART : Simple, Mesurable, Atteignable, Réaliste et identifié dans le Temps.

Prenons l'exemple de quelqu'un qui veut perdre du poids avec l'hypnose. Si je pèse 100kg et que je veux descendre à 65kg en 15 jours, la probabilité de réussite est très faible. Pourquoi ? Parce que l'inconscient va lutter contre cet objectif. Tout de suite ou un peu plus tard. L'inconscient nous veut du bien. Si nous cherchons à nous imposer un objectif irréaliste, nous risquons de nous nuire à un certain niveau. Et ça, l'inconscient ne le permettra pas. Résultat, dans cet exemple de perte de poids, il y aura très certainement une baisse notable, mais le risque est grand qu'il y ait une compensation désagréable ou une reprise de poids après les 15 jours.


Cette première phase de séance est en cela très importante. Le travail mené avec le thérapeute permet de définir le «véritable objectif positif qui pourra être atteint de façon pérenne ». A ce stade, une part considérable du chemin a déjà été parcourue. Le cas échéant, on pourra définir des objectifs intermédiaires, donc des succès intermédiaires, ou identifier plusieurs objectifs différents – qui étaient auparavant «noyés» dans un objectif global un peu flou, objectifs différents qu'on travaillera séparément.


Activer les ressources inconscientes

C'est la deuxième phase de la séance d'hypnose.

Maintenant que nous savons où la personne veut vraiment aller, nous allons, avec elle, mettre en place et ancrer le changement.C'est dans cette phase que l'état de transe hypnotique est mis à contribution, car il permet d'activer les processus de changement dans l'inconscient.


L'hypnothérapeute va accompagner la personne pour l'aider à entrer dans l'état modifié de conscience propice au travail à mener. Plus ou moins profond, toujours agréable, avec le maintien d'un niveau de lucidité qui permet au thérapeute et à la personne d'interagir quand il y en a besoin. Cette entrée en état modifié de conscience est d'autant plus rapide que la personne aura déjà fait l'expérience de l'hypnose, et sera facilitée par sa volonté de mettre en place le changement recherché avec le concours de l'hypnose. Quand l'état modifié de conscience est atteint, le thérapeute entreprend la phase de soin. La technique utilisée dépend de l'objectif, de la personne, de son contexte et de ses ressources profondes.


Chaque séance est unique, parce que chaque personne est unique.C'est aussi pour cela que la séance sera efficace. La phase de soin sera donc plus ou moins rapide.


A l'issue de cette phase, la personne se « réveille ». Un terme souvent utilisé bien que ne correspondant pas à la réalité puisque dans les faits, en état d'hypnose, vous ne dormez pas. Elle retrouve simplement, doucement et confortablement, son état de conscience habituel.


Et après la séance d'hypnose ?

Quand la personne se réveille, le changement est déjà en place. Il va se mettre en œuvre au rythme de l'inconscient. Par des signes perceptibles dès la fin de la séance, puis au fil du temps, par des modifications du comportement que parfois la personne ne remarquera à sa grande surprise qu'a posteriori. Pourquoi ? Parce que ce qui a été mis en place est en harmonie avec ce qu'est la personne. Le changement créé est naturel. Il ne demande pas d'effort. Et donc, on y fait moins attention. « Tiens, c'est bizarre, je n'ai pas grignoté aujourd'hui. Je n'y ai pas pensé de la journée. C'est mon voisin de bureau qui me l'a fait remarquer»


En combien de séance d'hypnose atteint-on l'objectif recherché? L'hypnothérapie est une thérapie brève, qui se déroule en moyenne sur 2 à 5 séances. Suivant la nature de l'objectif recherché, et les causes du problème


L'hypnose et l'hypnothérapie sont pragmatiques. Inutile de restructurer tout l'inconscient s'il suffit de l'aider à soigner le symptôme de façon efficace, confortable et respectueuse de la personne (donc sans compensation). C'est pour cela qu'en première approche le thérapeute privilégie en général le soin du symptôme. Le changement induit participe d'ailleurs souvent à modifier la perception que la personne a d'elle-même et de son environnement. Pour engendrer naturellement des évolutions positives sur d'autres aspects de la personnalité, du comportement, etc. Un bel effet domino.


N'hésitez pas à me contacter, si vous avez des questions sur l'hypnose et l'hypnothérapie.

Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne sur Doctolib, pour une consultation


Jean-Christophe Thomas

Hypnose Ericksonienne et Humaniste

06 23 02 44 07